29/02/2016

Pintade flambée aux petits pois et céleri-rave

Pintade flambée aux petits pois et céleri-rave

032 - Copie.JPG

Une pintade trouvée chez un bon traiteur de Liège. N'hésitez pas à investir dans une volaille de qualité qui sera plus ferme et goûteuse.

Ingrédients pour 4 personnes : 

  • 1 ou 2 pintades selon leur taille et l’appétit des convives
  • 1 échalote
  • 2 verres de vin blanc
  • 1 petit verre à gouttes de whisky
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive pour la cuisson
  • sel et poivre
  • 2 sucres
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 cuillère à soupe de thym
  • 1 gros bol de pois surgelés
  • 1 gros bol de céleri-rave surgelé
  • 1 peu de maïzena
  • Pommes de terre grenaille

Recette : 

Faire revenir la pintade entière dans une cocotte bien chaude avec de l'huile d'olive. Saler, poivrer, ajouter 1 cuillère de thym et l’échalote émincée. Lorsqu'elle commence à bien dorer, retirer du feu. Flamber directement avec le whisky.

Remettre la cocotte sur le feu et déglacer avec le vin blanc. Bien gratter les sucs de cuisson. Ajouter 2 feuilles de laurier et 1 verre d'eau. Laisser mijoter 30 minutes à gros bouillons. Ôter le couvercle et prolonger la cuisson de 10-15 minutes en fonction de la taille de la pintade. Surveiller que tout le liquide ne s'évapore pas entièrement. Il doit rester 2-3 centimètres.

Au moment de manger, rajouter les pois et céleri surgelé et réchauffer le tout. Ajouter le sucre, un peu de sel et poivre et épaissir un peu avec la maïzena.


Pour finir...
Servir avec des pommes de terre grenailles. Je découpe les pintades à table.

10:40 Écrit par IzaNiza dans Gibiers à plumes | Commentaires (0) |  Imprimer |

03/09/2015

Cailles flambées et sauce aux cèpes

 Cailles flambées et sauce aux cèpes 

pop cakes pour dernier jour 047 - Copie.JPG

J'ai découvert les Cèpes surgelés : un régal. Au rayon frais, ils sont très chers et parfois en mauvais état. Ici : aucun risque. Et pour une sauce, la texture est très bien.

Ingrédients  pour 2 personnes

  • 4 cailles
  • 300 g de cèpes surgelés
  • 20 cl de crème liquide
  • 2 échalotes
  • whisky
  • sel et poivre
  • huile d'olive
  • eau + 1 cube de bouillon
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • un peu de maïzena express au besoin 

Je farine les cailles. Les saler et poivrer. Délayer le cube dans 1 litre d'eau chaude. Faire bien chauffer une cocotte avec un trait d'huile d'olive. Y faire revenir les cailles à feu assez vif.

Lorsque les cailles colorent et que le tout accroche au fond de la cocotte : hors du feu, verser un petit verre de whisky et flamber en tournant bien les cailles.

 Remettre sur le feu, couvrir à hauteur de bouillon et laisser cuire 45 minutes environ - ça dépend de la taille de vos cailles. Faire revenir assez vivement les échalotes émincées avec les champignons et une cuillère à soupe d'huile d'olive. Saler, poivrer et faire cuire un peu.

Pour terminer, ajouter les champignons avec les cailles dans la cocotte. Verser la crème et refaire chauffer le tout 2 minutes pour épaissir la sauce et utiliser au besoin un peu de maïzena. Rectifier l'assaisonnement au besoin. Servir avec du riz.

12:18 Écrit par IzaNiza dans Gibiers à plumes | Commentaires (0) |  Imprimer |

05/05/2014

Filet de caille à l'ananas, sirop d'érable et noix

Filet de caille à l'ananas, sirop d'érable et noix

caille (2) - Copie.JPG 

Très pratique ces petits filets de cailles déjà tout nettoyés!  

Ingrédients pour 2 : 

  • 8 filets de cailles ou plus 
  • 2 petites échalotes
  • Thym
  • Sel et poivre
  • 4 tranches d'ananas au sirop ( garder le sirop pour la sauce)
  • Margarine de cuisson
  • 15 cl de crème
  • 1 trait de sirop d'érable
  • 1 grosse poignée de noix
  • Riz et un cube de bouillon
  • 1 cuillère de maïzena si nécessaire

Ma recette : 

Faire bien chauffer la poêle et y faire dorer les filets de caille avec la margarine de cuisson. Ajouter les échalotes émincées. Saler, poivrer et verser une petite cuillère de thym pendant cette cuisson.

 Si ça accroche, ajouter quelques gouttes d'eau. Lorsque les filets sont presque cuits verser dessus un grand trait de sirop d'érable et ajouter les tranches d'ananas. Le tout va dorer directement. Cuire 2 minutes - que l'ananas devienne un peu translucide et doré.

 Cuire le riz avec un cube de bouillon dans l'eau. Sortir les filets de cailles et l'ananas de la poêle et y verser le jus de la boîte d’ananas et la crème pour faire la sauce. Faire épaissir à feu vif. Goûter pour rectifier l'assaisonnement. Ajouter un peu de maïzena si nécessaire.

Pour finir...

Pour servir, j'ai pris un grand plat préchauffé. Dans le fond, j'ai mis le riz, par dessus les ananas et les cailles. J'ai vidé la sauce sur le tout et parsemé de noix.

 

caille (1) - Copie.JPG

 

10:26 Écrit par IzaNiza dans Gibiers à plumes | Commentaires (2) |  Imprimer |

11/03/2014

Filets de cailles grillés et courgettes au yuzu

Filets de cailles grillés et courgettes au yuzu

Purée de pommes de terre et panais  

salla de bain et cuisine 091.JPG 

Voilà un moment que je voulais essayer les filets de caille déjà nettoyés et le zeste de Yuzu. Voilà qui est fait. Le résultat était printanier.

 La courgette jaune a le même goût que la verte ... c'est juste joli. 

 

Si vous n'avez pas de yuzu, mettez un zeste de citron vert.

 Pour 4 personnes :

salla de bain et cuisine 085.JPG

Laver les courgettes et les détailler en jolis petits cubes.Hacher l'ail ( au petit robot). Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans un poêlon et y ajouter l'ail. Faire cuire à feu doux 2 minutes. Ajouter les courgettes. Saler et poivrer. Lorsqu'elles commencent à être transparentes, les retirer du feu. Ajouter le yuzu. Goûter pour rectifier l'assaisonnement. Elles doivent être encore un peu craquantes sous la dent (surtout qu'il faudra encore les réchauffer, elles recuiront donc encore un peu). Réserver

Préparer la purée de pommes de terre au panais. Faire chauffer une grande marmite d'eau avec du sel. Y plonger les pommes de terre non pelées. Au bout de 5 minutes, y ajouter le panais pelé et couper en cubes grossiers. Cuire encore 15 à 20 minutes. Égoutter et peler les pommes de terre.
Écraser le tout au presse purée, en ajoutant du lait, une bonne cuillère à soupe de beurre, sel et poivre. Ajouter un jaune d’œuf à la fin. Je fais la purée un peu liquide, et puis la remettre sur le feu pour la sécher à la consistance voulue. Mettre dans un plat (ici en terre et réserver au four tiède pour garder chaud). 

salla de bain et cuisine 090.JPG

Faire chauffer de l'huile d'olive dans une poêle. Y déposer les filets de caille côté peau d'abord. Cuire de chaque côté.Monter un peu le feu pour les colorer à la fin. Saler et poivrer. Ajouter un morceau de beurre à la fin et en arroser les filets pour les nourrir. Je dresse les courgettes réchauffées et les cailles sur un beau plat. Garnir de l'oignon nouveau émincé, qui apportera de la fraîcheur au plat. 

salla de bain et cuisine 095.JPG 

10:27 Écrit par IzaNiza dans Gibiers à plumes | Commentaires (1) |  Imprimer |

15/09/2013

Pigeons aux raisins mijotés à la Grimbergen

Pigeons aux raisins mijotés à la Grimbergen 

septembre 2013 divers 488.JPG

Les premiers essais pour Noël 

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 2 pigeons
  • environ 8 tranches de lard fumé
  • huile d'olive
  • 2 cuillères à soupe de persil haché ( congelo)
  • 3 échalotes
  • 1 branche de céleri
  • 2 gousses d'ail
  • 2 cuillères à soupe bombées de farine
  • 1 grosse cuillère à soupe de beurre
  • 1 Grimbergen double de 33 cl
  • environ 1 litre d'eau avec un cube de bouillon poule
  • 2 cuillères à soupe de moutarde à l'ancienne ( avec des grains)
  • 1 boîte de 400 gr de raisins pelés et épépinés

septembre 2013 divers 495.JPG

Recette :

Remplir les pigeons de persil et de céleri émincé, après les avoir bien rincés. 

Poivrer. Emballer avec les tranches de lard et fixer avec de la corde à poulet. 

Faire préchauffer le four sur 180 degrés.

Faire chauffer la cocotte avec 1 bonne rasade d'huile d'olive. Et faire dorer les pigeons de tous les côtés à feu vif. Les retirer et placer sur une assiette.

Dans la cocotte, verser 1/2 verre d'eau ("pour calmer"), les échalotes et l'ail émincés. Laisser cuire 2 minutes. Ajouter un gros morceau de beurre. le laisser fondre et verser la farine. Ajouter la bière d'un coup et le bouillon. Faire bien chauffer le tout jusqu'à ébullition. 

Ajouter la moutarde, la moitié du jus de la boîte de raisins et les pigeons. Placer la cocotte au four sans couvercle environ 1 heure. Quelques minutes avant de servir, ajouter les raisins. Et surtout : goûter pour rectifier l'assaisonnement.

Délicieux avec du riz basmati. J'ai servi la sauce à part pour ne pas noyer l'assiette avant de décortiquer le pigeons. 

07:04 Écrit par IzaNiza dans Gibiers à plumes | Commentaires (0) |  Imprimer |

13/06/2013

Caille et nouilles aux légumes et noix de cajou genre wok

Caille et nouilles aux légumes/noix de cajou genre wok

fête des pères 255.JPG

Le plat principal de mon menu de la fête des pères pour Cédric.

Une recette (de pintade à la base)du magazine Ambiance d'avril 2013. 

Ingrédients :

  • cailles
  • nouilles pour wok
  • 1/4  de paksoi 
  • quelques morceaux de brocoli
  • 4 gros champignons de Paris
  • 100 gr de noix de cajou
  • 1 morceau de gingembre (environ 15 gr pelé)
  • 1 gousse d'ail
  • 1 cuillère à soupe de maïzena
  • 1 lampée de sauce ketjap Konimex
  • huile d'olive
  • sel et poivre

Recette :

Faire revenir les caille dans une casserole, saler et poivrer. Laisser cuire en ajoutant de temps en temps un verre d'eau. je laisse toujours un fond d'eau pour éviter le dessèchement.

Détacher le brocoli en petits bouquets, tailler le paksoi en lanières fines et couper les champignons en tranches.Tout verser dans un saladier et saupoudrer de maïzena. Bien mélanger.

Faire cuire les nouilles selon les indications et les rincer à l'eau froide pour stopper la cuisson et éviter qu'elles ne collent..

Hacher le gingembre et l'ail.

Mettre les assiettes à chauffer dans le four.

Faire chauffer un wok ou une poêle assez fort. Y mettre un trait d'huile d'olive et faire revenir le gingembre et l'ail. J'ajoute un verre d'eau que je laisse évaporer car j'aime l'ail bien cuit. Ajouter le mélange de légumes et les noix de cajou.

 Faire sauter 3 minutes environ en mélangeant sans arrêt. Ajouter les nouilles et un trait de ketjap. Saler et poivrer.

Répartir le tout sur les assiettes et servir.

10:15 Écrit par IzaNiza dans Gibiers à plumes | Commentaires (0) |  Imprimer |

16/04/2013

Pintade rôtie sauce à l'orange, olives et romarin

Pintade rôtie sauce à l'orange, olives et romarin

pintade 019 - Copie.JPG

 La base de la recette vient de "délices de femme d'aujourd'hui" de février 2013.

Ingrédients pour personnes :

pintade 017.JPG

Recette :

Mettre le four à préchauffer sur 180°. Mettre la pintade salée et poivrée dans un plat allant au four.
Disposer autour : les échalotes émincées, le romarin, les gousses d'ail non pelées et coupées en 2. Comme cela, ceux qui n'aiment pas ne sont pas obligé d'en manger. Arroser d'un trait d'huile d'olive et enfourner 1/2 heure. 

Presser les oranges. Ajouter dans le plat avec la pintade : la liqueur, le jus d'orange.

Cuire environ 1 heure 30 à 2 heure ( à adapter selon sa taille). Je retourne la pintade toutes les 1/2 heure environ, pour qu'elle s'imbibe bien. 

Mettre en route la confiture : couper en 4 les oignons épluchés. Les mettre dans un poêlon avec le beurre et la confiture. Ajouter un verre d'eau. Faire compoter au moins 1/2 heure, en couvrant au début. Ajouter de l'eau si nécessaire de temps à autre, au final, il faut obtenir une confiture. 

Quand la pintade est cuite : la sortir et la découper en 4 morceaux - garder la carcasse pour faire un bouillon.
Retirer le romarin et tous les brins éventuellement tombés dans la sauce. Isoler les gousses d'ail. Mixer la sauce, ajouter du paprika, sel et poivre - goûter. 

Dresser sur un plat de service : la pintade, la sauce, quelques olives et l'ail. Mettre une branche de romarin fraîche pour la déco.Servir avec des pommes de terre par exemple.Je remets le plat au four jusqu'au moment de servir. Placer la confiture dans un plat à part.

Lire la suite

09:17 Écrit par IzaNiza dans Gibiers à plumes | Commentaires (0) |  Imprimer |